CHEF LIEU
 

La date de fondation de Bergholtz est inconnue. Les Bergholtzois étaient des ministériaux de l’abbaye de Murbach. Bergholtz veut dire "bois sur" ou "près de la montagne" ou alors endroit «sur la montagne déboisée». Bergholtz a été mentionné pour la 1ère fois en 680 sur un document de l’abbaye d’Ebermunster qui y possédait des biens. Le noyau originel du village se situait à la sortie Est du village en bordure des champs. Bergholtz fait partie de la 1ère donation faite par le comte Eberhard en 727 à l’Abbaye de Murbach. Le village était en forme de croix jusqu’au XX ème siècle. L’origine de Bergholtz est dûe à des moines irlandais. Le ban de Bergholtz est double: Bergholtz et Bergholtz-zell, forment une seule communauté. Mais vers 1820, une douloureuse procédure: la séparation avec Bergholtz-zell. Cette communauté était réunie depuis plus d’un millénaire, sous la houlette de l’abbaye de Murbach. Il fallait faire le partage des biens, en compensation de la carrière attribuée à Bergholtz le 25 mai 1828, Bergholtz-zell touche 34 ha de forêt en plus. Il a été oublié le partage du canal Vauban. On fit alors deux lots tirés au sort en 1832.
 
 
CHATEAU
 
Le château appelé « Wamschturm» a été construit au XII ème siècle par les nobles de Bergholtz qui étaient les ministériaux de l’abbaye de Murbach. Il était situé à la sortie Est, en direction de Rouffach (actuellement rue de l’église). Le terrier de l’abbaye, en 1550, signale que le château avait «maison, tour, porte et avant cour». La destruction du château fut complète lors de la révolution française. Au XVIII ème siècle, il ne restait plus qu’une tour carrée en pierre de taille. Le château était réalisé entièrement en pierres de taille, et il ne reste actuellement plus qu’une motte.
 
 
SARCOPHAGES
 
Ils ont été découverts en 1901 dans le jardin de Jacques Clementz. Les fouilles ont permis de mettre à jour onze sarcophages orientés d’Ouest en Est et tous taillés dans du grès rose provenant de la carrière de Bergholtz. Les sarcophages dataient du XI ème siècle.
 
 
CANAL VAUBAN
 
Le canal Vauban a été crée en 1699. Il suivait le tracé d’un ancien chemin allant à Rouffach. Il permettait le flottage du bois et le transport des pierres sur un radeau pour la construction de Neuf-Brisach.
Il permettait le flottage du bois, mais aussi le transport des pierres sur un radeau ou des embarcations appropriées. Sansdoute était-il aussi utilisé par les riverains pour l'irrigaion de leurs prés, l'eau étant prélevée dans la Lauch à hauteur de Guebwiller.
Du canal lui-même, il ne reste du canal que des marigots entrecoupés de bosses. Il a été comblé en 1790.
 
 
CARRIERE
 
La carrière de Bergholtz est longue de 600 mètres environ et haute de 10 à20 mètres. Elle a déjà été exploitée avant le XVI ème siècle pour construire d’anciennes maisons de Bergholtz, mais l’exploitation fut intensive début du XVIII ème siècle. Elle a servi à construire plusieurs bâtiments, comme par exemple l’église de Bergholtz, l’église Notre-Dame de Guebwiller, des maisons coloniales… Il fallait monter à pied et redescendre avec les blocs de grès en suivant le chemin (ancien chemin de schlittage). Depuis, cette carrière est abandonnée.
 
 
L’EGLISE
 
La première église a été construite a proximité du château vers les champs. Elle était incorporée à l’abbaye de Murbach en 1394. Au XVIII ème siècle l’église est devenue en piteux état. Ni les portes, ni les fenêtres n'offraient assez de sécurité pour le Saint-Sacrement, et les voleurs s'étaient introduits à l'intérieur pour fracturer les trons ou le tabernale.  Une enquête conclua à la nécessité de démolir d'église et le souhait de reconstruction d'un nouveau sanctuaire.

Le terrain nécessaire fut acquis par la commune le 8 novembre 1758, par voie d'échange.

Le 5 mars 1759, le prince-abbé Casimir de Rathsamhausen posa la première pierre et les travaux de construction furent confiés à Conrad Eberlé, entrepreneur à Benfeld pour une somme de 7 063 livres. Les pierres ont été extraites de la carrière de Bergholtz et l’édifice fut terminé en 1764.
Une deuxième acquisition de terrain eut lieu l'année 1759, pour l'aménagement du cimetière et la construction du presbytère.
L'horloge actuelle date de 1861.
Les cloches de Bergholtz furent réquisitionnés en octobre 1793 par le Comité de salut public, qui n'en laissa qu'une seule en place.
En 1869, Bergholtz possède quatre cloches.
Ces cloches ont-elles été refondues ? et bien oui, pendant la première guerre mondiale, les cloches ont à nouveau servi, à faire des canons.
La crêche de Noël a été achetée en 1884 à Beker d'Aschaffenburg pour 150 marks.


 
 
L’ECOLE

En 1870, l’Alsace bascule sous la domination allemande. L’enseignant actuel, refuse d’enseigner en allemand et démissionne. En 1892 la commune est confrontée à des problèmes de construction : scolaire école - mairie en 1843, et l’école de filles en 1862. L’école de Bergholtz est sans doute très ancienne, car les archives provenant du début du XVII ème siècle, démontre que la plus ancienne date de 1629. L’instruction se faisait en allemand et les enfants allaient à l’école les mois d’hiver. En été ils travaillaient dans les champs pour subvenir aux besoins de la famille. En 1826, la salle de classe était trop petite, le Maire a songé d’installer les enfants dans la salle de mairie, mais ce n’était pas possible à cause du propriétaire de la maison qui exploitait un café au rez-de-chaussée. L’année suivante, en 1827, le Conseil municipal a solutionné le problème: transformer l’écurie communale en salon d’instruction. Au environ de 1843, le Maire a conscience que la maison d’école ne peut plus servir, il faut la vendre et construire un nouveau bâtiment, à la fois école et mairie. Vers 1860, les effectifs deviennent trop importants, le bâtiment devient trop petit, la municipalité décide de construire une nouvelle école. Mais l’idée est de séparer les sexes, et faire une école de filles. Le 9 novembre 1862, l’école des filles était achevée, mais on s’est vite rendu compte qu’elle était construite à l’économie et qu’elle causait bien des soucis. Il a été décidé d’en construire une nouvelle. En 1910, la nouvelle école de filles était créée, le terrain se situe rue de Guebwiller et il s’agit d’une proposition faite par la Société de Musique de Bergholtz. En 17 décembre 1952, a eu lieu l'inauguration de l’école maternelle.
 
 
LE BLASON DE BERGHOLTZ

 
Adopté par le Conseil Municipal le 22 juillet 1976, il représente un triangle plein qui différencie la commune de Bergholtz, de Bergholtz-Zell et de Buhl. Le soc de charrue symbolise l’agriculture en général et la serpe de vigneron la viticulture en particulier. Le lévrier qui était l’emblème de l’abbaye de Murbach rappelle que sous l’Ancien Régime de la commune relevait de l’administration de cette institution.
 
 
 
Sources :
«Le village de Bergholtz par Martin Kauffmann – Guebwiller inventaire topographique»